Anonymous [ settings | log in ]

Topographie de la typographie

(Quelques thèses sur le livre à paraître par El Lissitzky).

  1. Les mots imprimés sur une feuille sont faits pour être lus et non entendus.
  2. On communique les concepts à partir des mots conventionnels, le concept doit être élaboré à partir des lettres.
  3. Économie de l’expression — l’optique au lieu de la phonétique.
  4. La conception de l’espace imprimé grâce au matériel de composition d’après les lois de la mécanique typographique doit correspondre aux tensions et aux pressions du contenu.
  5. La conception de l’espace imprimé grâce au matériel photographique des clichés qui réalisent une nouvelle optique. La réalité supernaturaliste de l’œil parfait.
  6. La suite de pages ininterrompue — l’imprimé bioscopique.
  7. Le nouveau livre requiert un nouvel écrivain [régulateur d'écriture]. L'encrier et la plume d’oie sont morts.
  8. La feuille imprimée dompte l’espace et le temps. La feuille imprimée, l’infinité des livres doit être domptée. L’ÉLECTRO-BIBLIOTHÈQUE.

Publié initialement dans Merz no 4 “Banalitäten”, juillet 1923. Rédaction des éditions Merz  : Kurt Schwitters, Hannover, Waldhausenstr.5".

Traduction d'Amarante Szidon issu de la publication chez B42 de l’ouvrage de Robin Kinross La Typographie moderne, p.103.

Dernière modification le 30/04/2015 15:18:52
Propulsé par Anwiki • 0.016 sec • 4.24 MB